Revue Rose-Croix-Automne 2017

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

 

N° 263 : Automne 2017

 Sommaire

  • Laïcité et spiritualité, par l’Imperator C. Bernard
  • Le disciple, la voie, le maître, par R. Berrouet
  • Science et évolution, par M. Myara
  • Les trois femmes assises du Tarot, par M-C. Février
  • Éloge de la simplicité [Lire cet article], par P. Pusey
  • Documents d’Archives de l’A.M.O.R.C. : Alexandre de Cagliostro

> Lire un extrait de cette revue

Éloge de la simplicité, par P. Pusey

N° 263 : Automne 2017

À une époque de modernité où l’homme recherche plutôt la notoriété que la sagesse, il paraît bon d’aborder un thème presque oublié, celui de la simplicité. Comment aborder la simplicité ? Comment entrer en relation avec quelqu’un de simple ? Avec humour, disons qu’il suffit d’être simple. La première idée venant à son sujet est que le mot « simplicité » est un thème propice à la méditation, comme si la sève de la simplicité pouvait nous amener à des ramifications communes plus complexes, toutes en lien intime avec le tronc de l’Arbre philosophique : Vérité, Sagesse, Amour et Paix. La simplicité est mère de vérité Pour aller à la rencontre d’autrui, à un rendez-vous, pourquoi nous faut-il choisir parmi nos plus beaux vêtements ? Serons-nous parés de ces mêmes vêtements lorsque nous rejoindrons la Conscience cosmique? Ou alors, bien au contraire, serons-nous dépouillés de tout le superflu auquel ici-bas nous accordons quelque importance ? Dans notre entourage, dans un domaine réputé profane, nous trouvons une application pratique de l’adage « Venez comme vous êtes ! » ; pour un mystique, cela est quelque peu déconcertant de penser que le marketing et ses études de marché consuméristes puissent nous apprendre une leçon de la vie. Et pourtant ! Cet adage est le leitmotiv ou le slogan actuel de cette chaîne mondialement connue de restauration rapide, exportée des États-Unis d’Amérique où elle trouve sa fondation et ses origines. Dieu est simple, c’est l’homme qui complique tout En ce monde, la simplicité est rare ; et de nos jours, il semble que les gens simples se font rares. Quelques générations avant la nôtre, nous pouvions parler de « gens simples » tout en montrant une attitude sincère de respect. Au fil des ans, le respect attaché naturellement à la simplicité s’est comme étiolé pour glisser vers un champ sémantique plus péjoratif. Remarquons, en corrélation avec la notion de respect, que le verbe « étioler » signifie en agriculture : faire pousser une plante à l’abri de la lumière afin qu’elle reste blanche. Mais peut-être les gens simples se font-ils discrets, hors du tumulte et de la foule ? Où la guerre se déclare, la paix prend fin ; où la paix apparaît, la guerre se retire. Ainsi, par cette simple déduction nous pouvons déjà mieux comprendre ce qu’écrivit Lev Nikolaïevich Tolstoï (1828-1910) dans Guerre et Paix : « La simplicité est la soumission à Dieu. »

Lire la suite